Home

Parce qu’écrire au plomb dans une multitude de cahiers Canada ne permet aucune diffusion massive, les fous furieux de L’axe du mad t’offrent ce magnifique ramassis virtuel de pertinence.

Réuni par l’insatiable envie de crier «T’ES DANS LE CHAMP» à la population en général, ce collectif de blogueurs rejette toute forme de mutisme et s’oppose systématiquement à l’inertie de la majorité silencieuse.

Ils puisent leur inspiration dans la vie de tous les jours, dans le bonheur comme dans le pétage de coche. L’imbécillité crasse, tout comme la boisson, les motivent à écrire, faculté qu’ils ont d’ailleurs acquise en ne suivant pas les enseignements de Kaya alias Francis Martin.

Si tu te poses la question « Pourquoi L’axe du mad? », tu ne devrais pas. Ne remets pas en question l’évidence même, la source paroxystique de la cohérence sur Internet, le bien-fondé essentiel que ces voyous de la rhétorique apportent à la société contemporaine.

Ils te feront rire, ils te feront rager. Parfois les deux en même temps. Ils feront tout, sauf te laisser indifférent.

Ils ne te feront pas pleurer non plus, parce que pleurer c’est fif.

L’axe du mad : l’ultime arme de discussion massive.

Publicités

7 réflexions sur “L’axe du mad.

  1. Ce blog est l’un des meilleurs que j’ai lus. Bravo ! Pour l’esprit critique, pour la façon d’écrire, pour les sujets abordés.

  2. J’aime bien l’attitude générale de ce blog

    Je vais vous  »Favoris » à l’instant. Longue vide à L’ADM

  3. Thanks . J’oubliais l’essentiel de l’écriture et vous me le fouettez en pleine face .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s